Choisissez votre langue
Accueil Groupe NTN-SNR >  Technique du roulement >  Notions de base >  Durée de vie des roulements
Imprimer

Durée de vie des roulements

Roller 3 Spacer Chaque roulement a été conçu pour "vivre" dans un environnement défini. Il a une "espérance de vie" car c'est une pièce d'usure vouée à une "mort naturelle".

La durée de vie du roulement correspond à la capacité de résistance à la fatigue; plus concrètement au nombre de tours de roulements jusqu'aux premiers signes d'écaillages.
Les corps roulants, en roulant sur la piste, créent d'importantes contraintes cycliques de compression et cisaillement. De même que les nids de poule sur les routes sont dus aux passages successifs des véhicules, les bagues de roulements se fissurent sous le passage répété des corps roulants.

Dans des conditions normales, le roulement finit par se détériorer : les contacts entre les corps roulants et les bagues occasionnent de très fortes charges, des contraintes à la fois de compression en surface et de cisaillement en sous couche. La durée de vie du roulement correspond à la capacité de résistance à ces contraintes.
   Contraintes charges 

La durée de vie est une prévision, une donnée statistique. Elle repose en effet essentiellement sur la probabilité d'avoir des conditions créant une fissure : des contraintes élevées combinées à une hétérogénéité de matière.

Par exemple, les roulements de roue automobile sont calculés pour que 90% d'entre eux atteignent largement 500 000 kilomètres. On peut ainsi prévoir que 999 sur 1000 atteindront 100 000 kilomètres.

Vous voulez en savoir plus? Rendez-vous sur le catalogue en ligne industrie de SNR, en fin de configuration d'un roulement et utiliser les programmes disponibles pour calculer la durée de vie !


Détérioration prématurée d'un roulement

D'autres causes, en général anormales, peuvent provoquer la détérioration prématurée d'un roulement et affecter sa durée de vie, notamment :

Puce fleche jaune Dans 70% des cas, il s'agit d'une mauvaise lubrification : trop ou trop peu; lubrifiant inadapté, etc…
Puce fleche jaune Dans 18%, d'une pollution : entrée de liquide ou de particules solides, d'où l'importance des joints d'étanchéité dont la défaillance peut provoquer une fuite de graisse et une entrée de pollution.
Puce fleche jaune Dans 10%, d'un montage incorrect : montage brutal, échauffement excessif, mauvais ajustement et jeux, serrage excessif du manchon conique, défauts géométriques…
Puce fleche jaune Et dans 2%, de diverses causes : utilisation sous des charges mal adaptées, défauts de réglage, corrosion liée au contact, passage de courant électrique…

Ainsi, on définit et choisit un roulement pour qu'il ait la durée de vie souhaité dans les conditions d'utilisation de l'application.
Définition de l'écaillage

Ecaillage détail Spacer Cette "mort naturelle " se concrétise par l'apparition d'écaillages de fatigue.
Même utilisé correctement (notamment avec une bonne lubrification), des fissures vont se créer et se développer jusqu'à ce que des morceaux de matière se détachent.C'est le signe de la destruction progressive du roulement jusqu'à sa "mort" annoncée.
On parle alors d'écaillage. Le chemin de roulement est endommagé. Le roulement perd ses propriétés initiales, il n'est donc plus en mesure de fonctionner normalement.
Evolution de l'écaillage
Ecaillage évolution
Coupe micrograpique : évolution de l' écaillage

Les contraintes auxquelles sont soumises les pistes de roulement conduisent à plus ou moins long terme à une fissure au sein de l'acier : des inclusions en sous-couche puis une fissure.