Choisissez votre langue

Type de roulements

Il existe deux grandes familles de roulements

roulement à billes
 
roulement à billes
Spacer
Le roulement à billes
le contact bille-chemin est théoriquement ponctuel.

Le roulement à billes est le plus utilisé dans le monde industriel parce qu’il a le meilleur rapport performance/prix.
 
On en trouve dans les roues, les transmissions d’automobile, les machines agricoles, les broches de machine-outil…
 
Si l’on augmente le jeu, on obtient un contact oblique; le roulement gagne en performance en charges axiales*.


roulement à rouleaux
 
Le roulement à rouleaux
le contact rouleau-chemin est théoriquement linéaire.
 
Il existe par ailleurs différents types de rouleaux :
 
roulement à rouleaux cylindriques
cylindrique
Le roulement à rouleaux cylindriques est utilisé dans les boîtes de vitesses automobile, sur le palier 4 du moteur CFM56 de Boeing et Airbus, dans le ferroviaire.

Il est presque toujours associé à un roulement à billes pour reprendre les charges axiales*.
 

roulement à rouleaux coniques
conique
Le roulement à rouleaux coniques a l'avantage de pouvoir supporter des charges combinées*, tout en étant peu encombrant. Il est utilisé notamment dans les roues d'automobiles, les bogies ferroviaires…
 
Il a cependant l'inconvénient d'être plus difficile à fabriquer et donc d'être plus coûteux.
 
roulement à rouleaux sphériques
 
 

Spacer
sphérique
La pression de contact entre corps roulants et chemin est répartie le long d'une ligne lorsqu'il s'agit de rouleaux. Dans le cas des billes, elle est concentrée en un seul point. C'est la raison pour laquelle, pour un même encombrement, les roulements à rouleaux supportent des charges* plus importantes et des vitesses limites plus faibles.

* Charges axiale, radiale ou combinée

Puce bleuUne charge est une force qui pèse sur le roulement…


Choix du roulement (en fonction de la charge et de la vitesse)