La contrefaçon est un délit, elle peut devenir un crime

Posté par NTN-SNR le 17/04/2018

Les roulements sont au cœur de l’industrie et comme beaucoup de composants produits à grande échelle ils sont perpétuellement sujets à la copie ou à la contrefaçon. Depuis plusieurs années on constate des pratiques de plus en plus sophistiquées qui rendent la distinction impossible pour un œil non averti. Des roulements contrefaits de toutes tailles apparaissent, particulièrement sur le marché des pièces de rechange industrielles, dans des pays où les cas avérés étaient rares. Tous les fabricants sont touchés.
 

Quels sont les risques de la contrefaçon?

Les enjeux de la lutte contre la contrefaçon sont cruciaux et le premier d’entre eux est celui de la sécurité: celle des passagers d’un avion, d’une voiture ou d’un train par exemple mais également celle des employés d’une usine utilisant des roulements contrefaits rendant les machines imprécises, non fiables, pouvant être défaillantes à tout instant. 
Il faut également prendre en compte les conséquences financières que ces pannes ou ces casses peuvent engendrer et les enjeux de réputation qui y sont liés.
 

Comment lutter contre la contrefaçon?

Pour lutter contre ce fléau, les fabricants de roulements mènent une lutte active qui s’articule autour de plusieurs axes:

  • Une collaboration étroite avec les douanes: des actions de sensibilisation et de formation des agents douaniers sont proposées pour les aider à identifier au mieux les roulements d’origine suivant les emballages, les modes de conditionnement, les marquages, les documents administratifs d’expédition…
  • Une sensibilisation des distributeurs et des utilisateurs finaux:
    • des actions de communication (campagnes d’affichage pour informer les clients sur les dangers de la contrefaçon, plaquettes de sensibilisation des distributeurs),
    • des rencontres d’information avec les distributeurs officiels pour les alerter et leur donner des clés leur permettant d’éviter d’être victimes de la contrefaçon
    • la valorisation des sources et des circuits de distribution officiels
  • Le marquage et les évolutions technologiques: marquage des pièces et des emballages, étiquetages qui évoluent régulièrement, utilisation d’hologrammes afin de rendre les copies toujours plus difficiles, innovation constante afin de développer des produits aux performances non maîtrisées pas les faussaires.
  • Un travail collaboratif: tous les grands fabricants mondiaux de roulements font partie de la World Bearing Association (WBA) qui mène de nombreuses actions de sensibilisation et de formation dans les pays où les risques de produits contrefaits sont importants.
la-contrefacon-est-un-delit-elle-peut-devenir-un-crime-2

Quelques chiffres-clés sur la contrefaçon

  • 3500 accidents industriels par an dus à des produits contrefaits
  • 4,5 milliards d’euros de dommages économiques dus à la contrefaçon dans l’industrie tous les ans
  • 200 000 emplois détruits dans le monde chaque année à cause de la contrefaçon dont près de 40 000 en France selon l’OCDE (avril 2016)

 

Ajouter un commentaire

Veuillez compléter vos informations ci-dessous.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.