Le choix d’un système de monitoring on-line pour l’industrie

Posté par Dr. Ing. F. Guerre-Chaley le 23/03/2018

Ce n’est pas simple de choisir un système de monitoring on-line. La machine à surveiller est par nature critique, à savoir qu’un arrêt a des conséquences financières importantes : casse, perte de production… La difficulté est de choisir la bonne solution pour la tranquillité et le sérieux du suivi.

Pour moi, ce choix est basé sur 3 piliers: 

Des capteurs et mesures adaptées aux conditions de marche de la machine

On prendra notamment des précautions pour les basses vitesses, qui ne sont pas toujours simples à appréhender, ainsi qu’au nombre et à la position des capteurs par rapport aux organes à surveiller.

Un suivi adapté, fait par des spécialistes

Par exemple, un défaut qui se propage très rapidement demandera une fréquence de mesure élevée, en continu. Des vitesses variables demanderont des mesures de vitesse, afin de faire des analyses d’ordre… Les experts qui analysent les données doivent connaitre le comportement de vos équipements et les organes qui les composent, pour bien identifier les défauts et comportements anormaux, éventuellement éviter des alarmes à tort qu’un système tout automatique pourrait générer.

L’exploitant de la machine

Celui-ci connaît parfaitement son fonctionnement. Le dialogue avec les experts de diagnostic pour analyser les données, permettra in fine, d’aboutir à une décision: faut-il démonter ou non?

 

Pour plus d’informations, consulter la page « Maintenance conditionnelle »

ntn-snr-monitorit

 

Ajouter un commentaire

Veuillez compléter vos informations ci-dessous.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.